M.
Sterheimer:
Né en 1943 dans l’Ain, adopté en qualité de pupille de la Nation en 1948, diplômé d’Etudes Supérieures de Mathématiques Approfondies en 1964, Joël Sternheimer obtient son doctorat en physique théorique à Lyon à 23 ans.

En 1967, Louis de Broglie, prix Nobel en 1929 avec qui il travaille sur la théorie quantique, le missionne à l’université de Princeton pour y poursuivre ses recherches. C’est là qu’il rencontre, entre autres savants, Robert Oppenheimer considéré comme le père de la bombe atomique.

Docteur en physique théorique, spécialiste de la physique quantique, ce chercheur a découvert une «onde d’échelle» propre à chaque acide aminé, qui lui permet de transposer ce dernier sous la forme d’une note de musique et a décodé depuis 1985, plus de 600 protéines.

M.Backster : Cleve Backster fonda

la Backster Research

Foundation Inc. en 1965 pour développer son travail sur les polygraphes (ou détecteurs de mensonge) qui commenca vers la fin des années 40.


Depuis 1966 il poursuit aussi une large recherche sur la biocommunication. Son travail est exposé dans le livre à succès The Secret Life of Plants par Peter Tompkins et Christopher Bird (Harper & Row, 1 973), et The Secret Life of Your Cells, par Robert Stone (Whitford Press, 1 989).
Son unique livre : Primary Perception : Biocommunication with Plants, Living Foods, and Human Cells.

M. Backster enseigne à

la Backster School

of Lie Detection et donne, de par le monde, des conférences sur la biocommunication. Il est membre du corps enseignant du California Institute for Human Science ainsi que du comité de conseil du Institute of HeartMath à Boulder Creek, Colorado.


Dorothy Retallack: organiste et mezzo-soprano professionnelle qui avait donné des concerts au Beacon Supper Club de Denver, réalisa une expérience biologique de laboratoire avec les plantes.


Yannick Van Doorne: jeune ingénieur industriel en agriculture tropicale à l'Ecole Supérieure de Gand, Belgique. Il est le premier étudiant à avoir rédiger son mémoire de fin d'études  sur la théorie de Joël Sternheimer: 
"Influence de fréquences sonores variables sur la croissance et le développement des plantes".